The Best & the Beast

The Best & the Beast

The last but not the least Kap n'Doo tire sa révérence, l'heure de la dissolution a sonné ! Après 9 années pleines d'activités, riches de beaux projets et de magnifiques…
Kaptascope #35 : Captain XXI

Kaptascope #35 : Captain XXI

Hé bien. Voici très certainement le dernier billet que vous entendrez pour cette émission de radio. Ah, ça pince, hein. Ici, on s’est bien marré. De Monstre! Aux bureaux du…
Kap ou pas Kap ?

Kap ou pas Kap ?

Kap ou pas Kap ? The Last Kaptascope Wild Radio Show Pour fêter la fin de 3 ans d'émissions, de 36 émissions, ou plutôt pour participer à la mise en…
Kaptascope #34 : Broken Devices

Kaptascope #34 : Broken Devices

Tentative de connexion Réponse en latence Patientez Patientez Patientez Initiation du billet en route Billet trouvé. Ce jour du Kaptascope où l’on ne parlera pas d’obsolescence programmée — quoique, qui…
Kaptascope #33 : L’Ombra

Kaptascope #33 : L’Ombra

Les petits chats, ce mois-ci j'ouvre le bal avec une petite brève de psychologie analytique. "La prise de conscience de l'ombre développe d'abord une série d'effets qui sont tous de…
Kaptascope #32 : Sviti

Kaptascope #32 : Sviti

J'ai lu quelque part que Sviti veut dire "sueur" en Islandais. C'est plutôt juste, et si je peux me permettre un trait d'esprit, ça colle même, peut-être pas dans le sens odorifère auquel on assimile ce terme — bien que l'asepsie nasale soit ce qu'on nous présente comme plus agréable et socialement admis, alors qu'on recèle des trésors dans l'odeur d'humain qu'on sécrète — non non, la sueur exsudée qui suit l'émotion qui secoue le corps en vague.
Disquaire Day 2017

Disquaire Day 2017

Pour la troisième année consécutive, l’association Kap n’Doo organise une version originale et innovante du Disquaire Day, en Savoie ! Le Disquaire Day, c’est quoi ? Depuis 2007 aux Etats-Unis…
Kaptascope #31 : Les Sentinelles à Talons

Kaptascope #31 : Les Sentinelles à Talons

Poésie et violoncelle. Ô mais que voilà une union qui semble naturelle tant elle emmène en Aventure les sens. Sensible vibration que celle des Sentinelles à Talons — alors, sentinelle, un mot riche, on l'entend, celui ou celle qui veille, surveille, ne dort pas donc, est là pour annoncer, prévenir, avertir de tout changement inopiné de l'ordre prévu, on tient là je crois également, pour peu que l'on prête la liberté à l'esprit de faire le lien subtil — dirai-je encore sensible — la définition, le mot d'ordre du poète. Car sentinelle, il faut traverser les alpes pour trouver sa racine, et dans l'italien ça vient de sentire, entendre, sentir, capter. C'est bien là que je veux en venir. Le poète, à nouveau, sa capacité à se faire tout à la fois l'éponge-creuset, le vecteur et distributeur de la beauté, qui ne se limite pas à ce qui est agréable.
Kaptascope #30 : The Spring Folk Orchestra

Kaptascope #30 : The Spring Folk Orchestra

Welcome to Kapta Billy's super sound of the 60's and 70's. Right now the spring folk Orchestra — La nuit tombait sur le bayou. Un fine bruine faisait luire la mangrove, et un vieux standard crachotait sur un antique poste radio. Neil se foutait bien de savoir si les huissiers viendraient demain. En fait, il se foutait de tout, il était bien trop fatigué, usé par la vie pour en avoir quoi que ce soit à carrer, si la cabane était saisie, si ses reliques de sa vie passée étaient vendues aux enchères publiques. De toute façon, tout ce qui comptait vraiment pour lui était déjà mis au clou depuis longtemps. Son existence entière, il l'avait mise en gage. Qu'est-ce qu'il avait gagné, après tout ? Ca ne le touchait pas plus que ce qu'il avait déjà perdu. Et la radio de cracher "Babe, would you tell me… Why, some wild desire… is taking me… into the fire…"
Kaptascope #29 : Easy Combo

Kaptascope #29 : Easy Combo

Oh ! La pilule les gars ! Time capsule for everybody, eso es mi regalo hay fucking hell hermano ! L'autre jour, je branche le truc dans le machin, là, sur les oreilles, et hop ! I'm 16 all over again, et j'ai mis la main sur les vieux standards fin 80/90, le style mené par un obscur type nommé Manu Chabo, ou chapo, ou ciao, avec un nom tiré d'une bédé d'aventure, avec l'orgue et la gratte, mais en même temps ça goûte des fois un peu comme ces chats errants exilés vers un royaume sur une île qui s'enflammera pour leur habile caillou en même temps que le choc rayonnait, et puis ce parfum des fois presque âcre d'un Bradley Kwanza, ou Hannoukka, quelque chose du genre, et de son sublime groupe au rien à foutre-tout à faire bien assumé.
Kaptascope #28 : L’Ordinaire Grand Orchestra

Kaptascope #28 : L’Ordinaire Grand Orchestra

J'aime bien les grandes formations comme celle que l'on s'apprête à entendre, parce qu'il y a toujours un truc de plus à trouver, à l'écoute. Forcément, avec 45 doigts gauches, 18 oreilles, moitié moins de bouches, 46 doigts droits (gardons une marge d'erreur), des kilomètres de terminaisons nerveuses et presque une longueur de stade en entrailles, et au moins une vingtaine de pied (là encore à la louche selon le système métrique), c'est un monde si on ne réussit pas à se dégager quelque chose, n'importe quoi, qui vous parle, vous agrippe, vous écorche, vous flatte, vous masse, vous m'en voyez ravi, bref, atteindre en soi la corde à faire vibrer. Le timbre qui paye pour tout envoi de colis vers ailleurs — même si vous l'avez déjà vu de vos ouïes, et même d'ailleurs si vous avez dit non.
Kaptascope #27 : Méloman

Kaptascope #27 : Méloman

Se faire la voix sensée qui s'oppose à la censure, susurrer ses mots dits comme les bénis historiques et sans hic mais sans hache. Il n'enfonce pas les portes les plus ouvertes et colporte les cohortes de la vocable à la française en laissant sans cesse tous les cloportes à la porte. Voici qu'on reçoit sans mélodrame le mélomane panoramique — parce que des émaux de l'imax se font les mots de mélo max.
Kaptascope #26 : Abyssinie Club

Kaptascope #26 : Abyssinie Club

Avant j'étais un peu raciste, mais je ne le savais pas. Voici hélas l'effet de grandir dans un petit village de 400 personnes où le seul Noir qui y travaille balaie la cour derrière le restaurant qui borde l'école. Et si à la maison le racisme n'a pas sa place — mon vieux a beaucoup trop voyagé pour être con — c'est pas toujours pareil chez les camarades. Alors pendant la récré tous les gosses appellent le Noir — qui pour le coup, pauvre de lui, faisait le nègre — "bamboula, bamboula !" et lui ne répondait pas. Je ne comprenais alors pas pourquoi, pourtant tous les enfants lui faisaient coucou… Je n'y ai repensé qu'il y a quelques années. Je me suis très honnêtement dit, pardon my french : "putain."
Kaptascope #25 : Ethno Rythmik Profusion

Kaptascope #25 : Ethno Rythmik Profusion

Je ne fais pas de billet ce mois-ci. Un de ces jours je voudrais commencer une émission comme ça — pour le plaisir de voir mon camarade Antoine sourire nerveusement…
Kapta Off #24 : Août

Kapta Off #24 : Août

Vous êtes sûrement en vacances au bord de la plage avec un vieux transistor à piles, ou confortablement installés à une table sur une terrasse pour l'été, je n'en sais rien… Nous, nous sommes en studio, aujourd'hui, sur des canapés, pour une dernière émission du Kaptascope. De quoi clôturer cette deuxième saison, ou devrais-je dire le "Tome 2" comme Lucas le fait si bien. Toujours est-il que nous allons revenir sur plusieurs groupes que nous avons accueillis au cours de l'année, vous faire part de nos petits off tous ensemble, en tout cas nous allons essayer de passer un bon moment. Voici un billet d'introduction raté mais aussi improvisé, merci de vos condoléances et on se retrouve pour une prochaine saison et en tout cas une belle émission.
Kapta Off #23 : Juillet

Kapta Off #23 : Juillet

Bien à l'aise, chaise longue, long drink en main, maintenant posés on vous expose la version de l'été de l'émission que vous préférez par accident. Juillet, oh doux mois des vacances qui, foi d'animal, vient avant l’août. L'intérêt est principal, à 4 voix cette fois, et on ne chante pas, on ne change pas, ouh la la. Lucas, Barbara, Antoine & Moi, sans Yvan mais toujours sur canapé, pour votre salon, votre voiture, ou votre oreillette si votre compagnie ne vous mène pas aux portes de l'intérêt… Enfin, on essaye.
Kaptascope #22 : Moonwaker

Kaptascope #22 : Moonwaker

Il ne faut pas forcément être spatial pour profiter des astres, n'en déplaise aux irréductibles de la Terre Plate, voire aux héliosceptiques. De toute façon on parle là de musique à grande marée, de quoi faire lever des pierres d'Irlande en plein pays de Galles. Je crois que Merlin pourrait apprécier ce qui est décrit, judicieusement, comme un "compost rock".
Kaptascope #21 : Mums I’d Like to Surf

Kaptascope #21 : Mums I’d Like to Surf

Avez-vous vu Los Angeles 2013 ? Si non, vous n'avez pas raté le meilleur John Carpenter, mais vous êtes passé à côté de Peter Fonda qui attend, en plein milieu d'une passe, en swimsuit et sur une planche, dire à Kurt Russell — "Je reste là, mec. J'attends la grosse vague." Un tsunami, en l'occurrence. S'ensuit la meilleure pire scène de surf du cinéma… Mais ce n'est pas ce qui est important, fin de la parenthèse.
Kaptascope #20 : Briofeet

Kaptascope #20 : Briofeet

Avant tout, ça sent l'héritage. Paternel peut-être, d'un truc encore présent mais déjà plus neuf au moment de la conception des musiciens. Je serai tenté de déceler un reste de curiosité enfantine, un moment crucial à l'entrée de l'adolescence où l'un ou plusieurs d'entre eux aurait tiré des cartons quelques galettes usées, rincées, poncées, rayées, de celles qui ont fait l'histoire du rock'n'roll.
Disquaire Day 2016

Disquaire Day 2016

Samedi 16 avril 2016 De 13h à 20h à la MJC Le Totem (Chambéry centre) A partir de 20h30 au Brin de Zinc (Barberaz) Pour la deuxième année consécutive, l'association…
Kaptascope #19 : Aquila

Kaptascope #19 : Aquila

Indie Pop. C'est un dénominatif que j'aime bien, parce qu'on peut lui faire dire n'importe quoi. Mais je l'associe surtout à ce que les producteurs d'aujourd'hui ne produisent que trop peu, voire pas, en fait, peut-être plus du tout. C'est la définition, vous me direz. Oui, enfin, en 1993 je veux bien, mais on ne peut plus vraiment généraliser, en ce milieu des années 10.
Briofeet @ Bellecombe-en-Bauges

Briofeet @ Bellecombe-en-Bauges

Vendredi 18 mars 21h00 – prix libre Soirée funky ! Salle des Fêtes Briofeet (funk rock psychedelic) : De la sueur, de la fièvre, du groove, voilà ce que nous…
O’Boys @ La Motte-en-Bauges

O’Boys @ La Motte-en-Bauges

Vendredi 8 avril 21h00 – prix libre BD-concert Salle des Fêtes O'Boys (BD concert) : Un BD-concert articulé autour des planches du dessinateur Steve Guzor, tirées du troisième tome de…
Projet Schinéar @ Saint François de Sales

Projet Schinéar @ Saint François de Sales

Vendredi 20 mai 21h00 – prix libre Soirée expérimentale en Chapelle Eglise de Saint François de Sales Projet Schinéar (world wild music) : Le Projet Schinéar propose une musique du…
Apéro pro Cri du Yéti

Apéro pro Cri du Yéti

Dans le cadre de l'opération Le Cri du Yéti 2016, la compilation d'artistes de Savoie, l'association Kap n'Doo propose un "apéro professionnel" pour le vernissage en partenariat avec l'APEJS.
Soirée Cri du Yéti

Soirée Cri du Yéti

Dans le cadre de l'opération Le Cri du Yéti 2016, la compilation d'artistes de Savoie, l'association Kap n'Doo organise une "soirée concerts" en partenariat avec l'APEJS.
Workshop Le Cri du Yéti

Workshop Le Cri du Yéti

Dans le cadre de l'opération Le Cri du Yéti 2016, la compilation d'artistes de Savoie, l'association Kap n'Doo propose un atelier sur le thème "Développer une stratégie de sortie d'EP/album".
Kaptascope #18 : Gadjenko

Kaptascope #18 : Gadjenko

Ce qui est bien avec la modernité, c'est que tu peux te permettre de faire dans le traditionnel sans t'encombrer de devoir justifier. Des goyim peuvent faire du klezmer, des gadjé du tzigane, on s'en fout. On fait sauter les frontières, comme à l'époque les voies ferrées. En avant la musique et si votre coeur ne se réchauffe pas, on ne peut rien y faire de plus, à vous de regarder quelle sorte de couvercle enferme vos espérances et empêche les parfums d'exalter.
Kaptascope #17 : Os Drongos

Kaptascope #17 : Os Drongos

Top je suis plus qu'un groupe de musique je suis un récipient protéiforme, je contiens en moi-même l'intégralité de la création et plus encore, mes formes introspectives se réveillent en plein désert, assimilé à un groupe de cactées lactaires et polypores, j'ai un nom qui ne rappelle en rien le jeu du Docteur Maboul et ne suis affilié à aucun cartel de drogue mexicain.
Kaptascope #16 : Tiyab

Kaptascope #16 : Tiyab

Donne moi un beat, chante en créole. Ca pourrait s'arrêter là, franchement. Un truc léger, des exercices de mots, qui bouge, qui parle d'un truc qui ne parle qu'à ceux qui partagent l'héritage. Mais ce n'est pas juste un gimmick de rap conscient, collé au reggae, n'oubliez pas l'origine, du chant guerrier.
Kaptascope #15 : Tchoukadane

Kaptascope #15 : Tchoukadane

Je dois volontiers reconnaître que lorsque j'ai ouvert ma boite mail il y a quelques jours et que j'ai lu le nom de ce groupe, j'ai eu un peu peur. J'imaginais un truc années 90 à fond, peut-être avec des bracelets en serviette éponge, des débardeurs roses, des couettes et une queue de cheval excentrée. Qui vient cogner contre le bon goût.
Kaptascope #14 : 2Style

Kaptascope #14 : 2Style

Flashback - pas l'effet d'esprit, le jeu en 2D, sur PC, en 1992. Enfin, c'est un flashback qui m'y ramène. Un goût de déjà vu, celui qui donne envie de faire un truc complètement différent, sans rapport aucun avec le déclencheur, mais si intimement lié, que la poussée en est intolérable, et le besoin presque inextinguible.
Kaptascope #13 : Les Comptes de Korsakoff

Kaptascope #13 : Les Comptes de Korsakoff

J'espère, chers auditeurs kaptascoptifs, que vous êtes bien installés, parce que je crois bien que rien ni personne, pas même les comptes eux-mêmes, ne peut vous préparer à l'expérience d'écoute qui va suivre, parce qu'on ne vous a pas ménagés pour cette première émission de la saison.
Kaptascope #12 : Août

Kaptascope #12 : Août

Pour ces deux mois d'été, pas de nouveaux groupes accueillis dans le Kaptascope. Les animateurs et techniciens de ce projet vous proposent une rétrospective des 10 dernières émissions. Dans cette émission d'août, on revient sur les groupes Vinylized, The White Rattlesnake, Pitt Poule, Alice and the Alphamen et Superfedor !
Kaptascope #11 : Juillet

Kaptascope #11 : Juillet

Pour ces deux mois d'été, pas de nouveaux groupes accueillis dans le Kaptascope. Les animateurs et techniciens de ce projet vous proposent une rétrospective des 10 dernières émissions.
Kaptascope #10 : SuperFedor

Kaptascope #10 : SuperFedor

Sincèrement, j'ai levé deux grands sourcils et mes oreilles ont pris de la hauteur sur un centimètre. Et un petit sourire entre l'inquiétude et la surprise s'est dessiné sous ma moustache mentale. Y'a un peu de tout là dedans. Un petit temps que je n'avais pas écouté cette… avalanche en slow-motion, déclenchée, non pas par un grand bruit, mais plutôt par une secousse tellurique venue d'un rayonnement gamma d'outre-espace.
Kaptascope #9 : Alice and the Alphamen

Kaptascope #9 : Alice and the Alphamen

Une torche. Voilà, lancé comme ça, ce mot, cette image, cet objet, c'est le premier qui m'est venu spontanément en écoutant Alice. Une torche qui brûlerait, constituant un monde entier, à part, n'existant que par la faible lueur chaude et orangée produite par la combustion, qui serait fruit d'un produit doux et gras, entre la poix et l'huile, parti pour brûler longtemps, éclairant doucettement, de manière presque intimiste, cosy, sans fumée, mais chaude. Oui, rien que ça. Et puis, je me suis attardé à ce qui était autour, ce qui constituerait l'habitat, le théâtre, la raison d'être de cette torche qui brûle.
Disquaire Day Savoie

Disquaire Day Savoie

Samedi 18 avril 2015 Dès 14h au Brin de Zinc à Barberaz, à 5 min de Chambéry L'association Kap n'Doo organise une journée autour du disque pour la première fois…
Kaptascope #8 : Pitt Poule

Kaptascope #8 : Pitt Poule

Ah vous croyiez, et pourtant, non ce n'est pas la promo alsacienne d'un chien d'attaque. Même si, je vous l'accorde, il y a du mordant, en tout cas, le pedigree ne comprend aucune consanguinité.

Le Printemps des Asso’ #1

Samedi 11 avril 2015 Dès 15h dans le centre du Châtelard Le Printemps des Asso' est un événement porté par un collectif associatif qui a pour objectif de faciliter les…
Kaptascope : The White Rattlesnake

Kaptascope : The White Rattlesnake

Je vous sens venir. Vous allez me dire que non, les serpents ne vous font pas peur, et qu'il suffit de taper fort des pieds pour les faire partir. Pan ! Raté. Celui-là il bouge. Beaucoup.

Soirée Le Cri du Yéti

Le Cri du Yéti est une compilation promotionnelle d'artistes de Savoie dans le champ des Musiques Actuelles. Cet outil de promotion pressé en 1000 exemplaires est destiné aux acteurs de…
Kaptascope : Vinylized

Kaptascope : Vinylized

On en fait un foin du revival du disque, alors qu'en fait, il n'existe même pas. Les machines sont les mêmes, mais on ne prend plus le temps d'en faire sortir de la qualité, qui découlait, question de réglages, de la quantité. Alors, il se passe quoi, qu'est-ce qu'il nous reste ? Le vieux matos. Audiophilie rime maintenant avec "du vieux mais bien conservé" ou "du neuf ok mais faut que ça soit comme avant". Autant dire qu'on s'arrache les cheveux à vouloir des fleurs dans les oreilles.
Kaptascope : Don Glow

Kaptascope : Don Glow

Ecouter Don Glow c'est un peu comme regarder une lampe à lave qu'on aurait jeté dans la cheminée. Ou un café-whisky dans un contenant en plastique qu'on fait réchauffer sur une tête d'ampli à lampes overwatté.
Kaptascope : Happening

Kaptascope : Happening

Happening. Voici ce que le Larousse nous en dit, quant à sa pure définition artistique : Forme de spectacle qui suppose la participation des spectateurs et qui cherche à faire atteindre à ceux-ci un moment d'entière liberté et de création artistique spontanée.
Kaptascope : Jesus on the Moon

Kaptascope : Jesus on the Moon

Imaginez-vous au beau milieu de la mer des nuées, attendant patiemment que le train stellaire passe dans un puissant assemblage de cymbales jazz, de saxophone sans pilote et de guitare disto, freinant comme on l'imagine sans gravité, la poussière lunaire en suspension, pour vous faire monter à bord...